Photo

On vit dans un drôle de monde. On vit dans un monde où, malgré le fait que nous passons plus de la moitié de notre temps dans le cyberespace (un endroit qui n'existe pas vraiment), nous sommes plus que jamais connectés à la réalité. L'esprit et l'imagination s'affadissent et n'ont plus le temps d'exister, brimés par une consommation gargantuesque de réalisme et d'informations minutes. Même les jeux vidéos sont plus réels que jamais...

Mais il existe quelque part dans le monde, sur cette terre, un endroit où, pour quelques jours, on laisse la place, toute la place, aux mondes imaginaires. Et cet endroit se trouve en France, dans la petite ville d'Épinal.

Du 31 mai au 3 juin 2012, Épinal sera l'hôte de la 11e édition des Imaginales, le festival des mondes imaginaires. Pour l'occasion, artistes peintres, écrivains et tutti quanti recoupent leurs talents pour donner naissance à un événement hors du commun. Au menu de littérature éclaté, de la Fantasy à la Bit-Lit , en passant par la science-fiction, on retrouve tous les genres littéraires pour autant qu'il ne soit pas question d'autobiographie ou de roman psychologique.

Parmi les exposants, au détour d'un kiosque, on pourra également se laisser imprégner par les images en couleurs de ces mondes farfelus qui nous font tant rêver. Des dîners insolites (c'est-à-dire dans des endroits incongrus) sont également proposés, des films sont projetés sur des écrans géants et des ateliers d'écriture et d'illustration sont aussi à ajouter à la liste des activités qui figurent au programme des Imaginales.

Pendant les Imaginales, on pourra aussi rencontrer non seulement des auteurs, mais toute une communauté d'adeptes de ces mondes imaginaires. Et si vous n'êtes pas convaincu d'aimer ou même d'apprécier les mondes imaginaires, le festival des Imaginables n'est-il pas l'occasion rêvée d'ouvrir votre esprit?